Cette plateforme dont l'AMF à souhaite que l'on lui donne le nom de "Carnet d'Annonces" plutôt que carnet d'ordres, est  le résultat du croisement  entre une longue expérience et pratique de CiiB Patriarche de la bourse, déjà lorsque ’existaient les Bourses régionales et la nouveauté de l’outil web. Il permet la création d’une plateforme à mi chemin entre le crowdfunding et les marchés réglementés.Il offre un maximum de sécurité pour les épargnants.

 

Seule la longue expérience et le savoir faire du CiiB a permis aujourd’hui la création d’une mini bourse, hors bourse : « un Carnet d’annonces ».

Ce concept est installé au sein d’entreprises TPE PME ETI sélectionnées pour leur perspectives de croissance, de création d'emplois et de pérennité sur du long terme :  Il est accessible par internet.

 Le Carnet d'annonces permet de mobiliser l’épargne locale et régionale de s’investir, avec un maximum de sécurité et de connaissance dans les entreprises locales.

 Le concept veille à protéger les épargnants en appliquant l’esprit des règles de l’AMF et EURONEXT et en surveillant la rentabilité de ces investissements par nature à risques.

 

Le Carnet d’annonces permet de vendre et d’acheter entre particuliers les actions d’une entreprise.

Ces mini bourses installées en interne dans les entreprises doivent permettre d’intéresser et faciliter leurs dirigeants à ouvrir le capital de leur entreprise. Cette ouverture s’adresse à des particuliers, épargnants locaux et régionaux.

 L’entreprise locale ou régionale qui propose de partager son capital, étant connue des épargnants locaux souvent de longue date, apporte une confiance voir une sécurité et offre  avec un maximum de chance de leur faire réaliser de bons placements rentables.

 

Le formalisme du Carnet d’annonces est le même que celui qui était en usage dans les bourses de province.

 

A partir de l'année 1982 jusqu‘en 1990, Le CiiB apportait des dossiers, tout prêt, aux Agents de change dont le rôle  était d’inscrire simplement le nom à la cotation. Toutes les opérations de back office émetteurs (choix de l’agent de change, ouverture de compte, conférence de presse, livraisons des titres, suivi des cotations, contrat de liquidité, communication aux actionnaires et à la presse, publication au BALO étaient réalisés par le CiiB).

De 1982 à 1990 le CiiB a, ainsi, instruit 54 dossiers d’introduction sur le hors cote qu’il a apporté aux Agents de change des sept bourses régionales.Dont Delta dore (domotique), Systran (traduction), Horo Quartz (controtomatiquele d’accès) Clen mobilier de bureaux)

CiiB a également apporté de nombreux dossier sur le Second marché  dont : Zodiac, Miko, Clarins

Les Agents de change n’avaient rien d’autre à faire que d’inscrire sur la liste du hors cote le nom de l’entreprise présentée par CiiB qui d’ailleurs veillait quotidiennement sur les cotations pour réguler la liquidité.

Le CiiB s’occupait de tout : comme il le fait aujourd’hui.

Le CiiB recherchait à travers la France et dénichait les entreprises innovantes et / ou celles qui possédait  le profil de croissance de pérennité et rentabilité dans leur secteur d’activité.

Une fois le dossier monté le CiiB sensibilisait l’épargne locale avec les média locaux et organisait des portes ouverte et visite par le public des entreprises locales.

 

Ainsi le Carnet d’annonces d’aujourd’hui n’est rien d’autre que la transposition de ce qui se faisait  quand existaient les 7 bourses régionales.

Il répond à une attente des entreprises mais aussi des épargnants locaux  (selon différents sondages : Si 10 % étaient investis au niveau local, plutôt que dans des multinationales, l’impact serait énorme, notamment sur l’emploi. Voir aussi sondage : Opinion way.

La cotation des émissions des emprunts des collectivités effectués par L’agence France locale pourrait être prise en charge par l’AFL sur la même plateforme

 

EXEMPLE D'ANNONCES, Nouvel entrant sur le Carnet d'Annonces de particulier à particulier pour acheter ou vendre ou souscrire des obligations convertibles" d'une PME

Plus d'infos contacter   01 42 46 11 73

Acheter ou vendre des actions ou souscrire des obligations convertibles en actions d'une PME c'est facile !

Il faut d'abord avoir entré ses coordonnées et ouvert un compte (voir formulaire sur le site)

 

voir les annonces sur "annonces de gré à gré" : si une annonces ( achat ou vente) vous intéresse, allez sur banque d'informations pour connaitre les dernières infos sur l'entreprise bilan, communiqués etc .... (si ces informations vous conviennent revenez sur "annonces de gré à gré" et remplissez le formulaire : achat ou vente

 

Annonces de gré à gré d'obligations d'uine PME